Association de Défense du Clos d'Ambert - ADCA - B.P. 17 - 93161 Noisy-le-Grand Cedex

A noisy, tout est permis même sans permis

A Noisy, tout est permis même sans permis !

 

Le propriétaire de la maison située au 74 rue de Malnoue (Noisy-le-Grand) a demandé un permis de construire afin d'édifier un immeuble de 18 logements sur 4 niveaux en remplacement de son pavillon bâti sur 991 m² (voir la photo de la maison avant démolition, voir le croquis du projet de construction de l'immeuble). Ce permis lui a été accordé par la mairie de Noisy-le-Grand.

 

Les riverains, mécontents de la construction d'un immeuble d'une hauteur importante dans notre pavillonnaire, ont demandé l'appui de l'Association de Défense du Clos d'Ambert (ADCA). Nous avons donc adressé un courrier à Monsieur le Maire et le même courrier à Monsieur le Préfet de la Seine Saint Denis, accompagné du croquis de la future construction et de la pétition des riverains. Monsieur le Maire a répondu aux signataires de la pétition qu'après l'examen de leur demande, il a confirmé la légalité du permis de construire dans la zone classée UBb concernée.

 

Après quelques temps, l'ADCA a constaté la démolition du pavillon situé au 74 rue de Malnoue en l'absence de l'affichage du permis de démolir. Mais, à la place, il y avait un permis de construire ! – voir photo 1, photo 2, photo 3, photo 4.

 

Ce n'est pas la première fois qu'une telle incohérence se produit dans notre quartier. En effet, le 8 avril 2009, un pavillon situé au 12 rue de la Haute Maison (Noisy-le-Grand) a fait l'objet d'une démolition sans permis affiché – voir photo 5, photo 6, photo 7 et photo 8.

 

De plus, nous pouvons observer sur les photos que les normes de sécurité sur un chantier ne sont pas toujours respectées (port du casque pour les ouvriers, chantier non sécurisé vis-à-vis des piétons, etc).

Mais, que faisaient les services compétents de la mairie pour s'occuper de ces différents sujets (permis de construire, permis de démolir et normes de sécurité sur les chantiers) ? Nous considérons que la sécurité des noiséens riverains et des piétons autour des chantiers doit être assurée et prévue avant le commencement des chantiers.

 

Mars 2010

 

 

 



14/03/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres