Association de Défense du Clos d'Ambert - ADCA - B.P. 17 - 93161 Noisy-le-Grand Cedex

Enquête publique sur la modification n°3 du nouveau PLU

Avis d'enquête publique  sur la modification n°3  du nouveau PLU de NLG

 

 

 

Votre Association, l'ADCA, vous informe qu'une enquête publique sur la modification n°3 du nouveau Plan Local d'Urbanisme (PLU) de Noisy-le-Grand aura lieu du 18 novembre au 18 décembre 2013.

 

Nous attirons votre attention sur le fait que cette enquête publique porte sur le quartier du Clos d’Ambert en particulier, et sur les zones UA, UB, UC…. Les zones qui concernent notre quartier et ses environs, ainsi que les autres zones pavillonnaires sont les zones citées.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez rencontrer Monsieur le commissaire enquêteur, qui sera présent à l’Hôtel de Ville, à la Direction de l'Urbanisme et de l'Aménagement, aux dates suivantes :

 

- lundi 18 novembre de 9h à 12h

- samedi 23 novembre de 9h à 12h (salle n° 308 des Commissions – espace central de la mairie niveau 2)

- mardi 3 décembre de 15h à 18h

- mercredi 18 décembre de 15h à 18h.

 

Nous vous encourageons à exprimer votre opinion et défendre vos intérêts. Vous pouvez rédiger votre avis sur le registre à la Direction de l'Urbanisme.

 

Votre Association, l'ADCA, va rédiger une lettre-pétition relative à la modification n°3 du nouveau PLU à destination de Monsieur le Commissaire enquêteur. Nous la mettrons en ligne dès le début de l’enquête publique.

 

Cette modification n° 3 du nouveau PLU démontre que le maire ne veut toujours pas comprendre que des milliers noiséens ont rejeté ses projets d’aménagements depuis 2008 à ce jour. Le maire agit donc par opposition aux souhaits des noiséens, ainsi qu’ils l’ont exprimé au travers de toutes les enquêtes publiques relatives à l’ancien et au nouveau PLU (voir nos précédents articles).

 

Avec cette modification n°3 du nouveau PLU, nous avons le sentiment que les noiséens sont sanctionnés car ils ont osé dire qu’ils étaient opposés à ses projet d’aménagement, notamment celui au Clos d’Ambert et ses environs, celui à la Pointe de Gournay, aux Richardets, et aux Clos aux biches.

 

Par exemple, au Clos d’Ambert, les habitants du quartier du Marnois – Clos d’ Ambert ont rejeté le projet d’aménagement qu’ils ont eu la mauvaise surprise de découvrir en juin 2008, après des années de mensonge de la municipalité actuelle qui parlait de réaliser le projet Kauffman (480 logements avec une mixité sociale et urbaine : maisons de ville et pavillons essentiellement et petits collectifs en face de celui existant rue de Malnoue). Le projet Kauffman était attendu par les habitants de notre quartier et ses environs et était en parfaite harmonie avec l’environnement pavillonnaire du quartier du Marnois et du Centre. Le projet Kauffman a été supprimé par le maire en 2007, pour le remplacer par son projet d’aménagement de 1200 logements sur un terrain de moins de 7 ha rejeté à plusieurs reprises par les habitants de Noisy-le-Grand (enquêtes publiques sur l’ancien et le nouveau PLU et leurs modifications).

 

La modification n° 3 du nouveau PLU est encore pire que les précédentes puisque il est maintenant prévu la construction d’un nouveau groupe scolaire de 17 classes au milieu des constructions d’habitation. Aussi, il est prévu une augmentation de la hauteur des immeubles sur le terrain du Marnois – Clos d’Ambert. Par ailleurs, l’hyper densification devient encore plus critique puisqu’il est prévu l’implantation de commerces sur le terrain, en plus du groupe scolaire et de l’augmentation de la hauteur des constructions, ce qui laisse 2/3 du terrain pour les constructions avec le maintien de 1200 logements.

 

Nous vous laissons imaginer vos futurs problèmes liés à cette hyper densification.

 

Après avoir laissé notre quartier et ses environs à l’abandon, surtout en matière de voierie, le maire a fait cette enquête publique pour annoncer la naissance d’un nouveau quartier au Marnois - Clos d’Ambert.

Il tente de convaincre les noiséens que ce projet et les autres projets d’aménagement sont pour les noiséens alors qu’il a répété publiquement à plusieurs reprises que la région Ile de France a besoin de beaucoup de logements et qu’il faut bien accueillir de nouveaux arrivants. Alors, tous ces projets d’aménagement ne sont pas pour les noiséens puisque ces derniers les ont rejeté à plusieurs reprises tels qu’ils étaient et tels qu’ils sont aujourd’hui.

 

Les noiséens ont besoin d’aller à leur travail sans être bloquer 1 heure dans les embouteillages à Noisy, de pouvoir prendre les transports en commun sans difficulté (car ils sont bondés aujourd’hui, RER A par exemple), de travailler dans leur commune au lieu de travailler dans l’ouest de Paris. Malheureusement, le maire ne peut pas satisfaire les noiséens.

 

La seule chose qu’il fait est d’acquérir nos maisons et de les revendre aux promoteurs, sans prendre en compte les impacts négatifs sur notre ville et ses habitants. Ceci dans le but de construire davantage de logements comme si Noisy-le-Grand allait résoudre les problèmes de logements de toute l’Ile de France.

 

L’Association de Défense du Clos d’Ambert, ADCA, encourage donc tous les noiséens à exprimer leur opinion au Commissaire enquêteur car, ce qui arrive aujourd’hui dans les quartiers du Marnois – Clos d’Ambert, Pointe de Gournay, Clos aux Biches, Richardets… va arriver tout près de chez vous.

 

Ensemble, nous pouvons défendre nos quartiers et notre commune.

 

 

 

Novembre 2013



11/11/2013

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres