Association de Défense du Clos d'Ambert - ADCA - B.P. 17 - 93161 Noisy-le-Grand Cedex

Lettre pétition de l'ADCA : enquête publique sur le nouveau PLU

Association de Défense du Clos d’Ambert – ADCA – 33 rue de la Justice 93160 Noisy-le-Grand

Lettre pétition relative à l’enquête publique sur le nouveau Plan Local d’Urbanisme
(PLU)  entre 10 juin au 13 juillet 2011

 

Nom / prénom : 

Adresse :                              

Monsieur le Commissaire enquêteur

                                                   Noisy le        /        / 2011     

Monsieur le Commissaire enquêteur,

L’enquête publique, qui se déroule actuellement concernant le nouveau PLU de Noisy-le-Grand, nous donne la possibilité de nous exprimer.

Comme vous le savez le PLU de Noisy-le-Grand a été annulé par le tribunal administratif de Cergy Pontoise en juin 2010 et sa modification annulée par le tribunal de Montreuil en février 2011. epuis, le Maire a décidé d’élaborer un projet de nouveau PLU dont  nous contestons certains points.  

1)    Réunions d’information :  

La mairie a organisé 8 réunions d’information sur son projet. Au cours de ces réunions, de nombreuses critiques et remarques provenant des habitants de notre commune ont surgi (hauteur des immeubles, absence de mixité urbaine, problèmes liés à la circulation et au stationnement devenus très difficiles à Noisy-le-Grand). Dans les textes du projet du nouveau PLU, le Maire n’a pris en compte aucune de ces remarques. La concertation préconisée par le Préfet dans son Porté à Connaissance [PAC] (page 3 § 3 Sécurisation juridique et consultation) n’a pas été respectée. 

2)    Restriction des espaces verts  

En effet, le nouveau PLU prévoit 2 espaces verts : le premier est le Bois Saint Martin (limite sud de la commune), qui est une propriété privée à ce jour, et le second correspond aux Bords de Marne (limite nord de la commune). Nous constatons une absence d’espaces verts de proximité (jardins d’enfants ou parc public par exemple) et que le peu qui reste est voué à disparaitre. 

3)   Densification de la population et absence de mixité urbaine : 

Pire encore, le projet du nouveau PLU prévoit de nouvelles zones d’urbanisation et de densification qui n’étaient pas prévues auparavant (Chapitre Diagnostic socio-économique § 9 – page 95 - plus de 1000 logements programmés par an au cours des 12 prochaines années afin de porter la population à 85 000 habitants en 2020). Au cœur des zones pavillonnaires, les projets d’aménagement intégrés dans le nouveau PLU déséquilibrent les quartiers. Par exemple, quartier du Marnois – Clos d’Ambert : 1200 logements, soit 4500 à 5000 habitants sur un terrain de moins de 7 ha, quartier du Clos aux Biches : plus de 1800 logements, à la Pointe de Gournay : plus de 700 logements. Ces différents projets ne comportent que des immeubles de 4 à 5 niveaux, voire plus, sans aucune mixité urbaine. La super densification entraîne des problèmes d’insécurité. Malheureusement, ces problèmes sont récurrents à Noisy-le-Grand et paraissent régulièrement dans les journaux (vols avec violence, agressions parfois mortelles, etc.). 

4)   Evolution naturelle de la démographie dans Noisy et adéquation avec le nombre de logements créés : 

D’après les statistiques de l’INSEE, entre 1999 et 2007, la population de la commune de Noisy-le-Grand a augmenté de 4312 habitants en 8 ans. Les textes du nouveau PLU estiment que la
population de Noisy-le-Grand atteindra 85000 habitants en 2020, soit une augmentation de 22000 habitants en



15/06/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres