Association de Défense du Clos d'Ambert - ADCA - B.P. 17 - 93161 Noisy-le-Grand Cedex

Bienvenue sur le blog de l'Association de Défense du Clos d'Ambert !

   

L'ADCA est une association, qui a pour objet la défense des intérêts des habitants du Clos d'Ambert et ses environs, la sauvegarde de l'environnement urbain, la préservation de la tranquillité de notre quartier et la lutte contre toute dégradation en termes de nuisance et d'insécurité.

   

Pour accéder à la vue aérienne du quartier du Clos d'Ambert ainsi que de la ZAC, cliquer sur le lien ci-dessus :

 

  Vue aérienne du quartier du Clos d'Ambert à Noisy-le-Grand

 

   

Pour nous écrire : Association.ADCA@yahoo.fr

 

 

 

  

Dernier article

   

 

 

Le nouveau projet d’aménagement au Clos d’Ambert

 

 

 

 

 

Votre Association de Défense du Clos d’Ambert (ADCA) a pour objet la défense des intérêts des habitants du quartier du Marnois - Clos d’Ambert et ses environs depuis plus de huit ans.

 

En effet, depuis juin 2008, comme vous le savez l’ex maire de Noisy-le-Grand a lancé un projet désastreux d’aménagement sur le terrain du Clos d’ Ambert, qui se situe au cœur du quartier pavillonnaire du Marnois. Son projet prévoyait la construction de 1200 logements en R + 4 + comble sur l’ensemble de la superficie du terrain, soit 69 350 m².

 

Dès la première réunion d’information du 3 juin 2008, les habitants du quartier du Marnois en grande majorité se sont opposés à ce projet en raison de l’hyper densification de population sur une petite superficie, des hauteurs excessives d’immeubles brisant l’harmonie du quartier, et de l’impact négatif sur l’ensemble du quartier et ses environs en matière de circulation, de stationnement, de nuisances sonores, ainsi que des risques sanitaires et environnementaux.

 

Depuis juin 2008 et jusqu’à l’élection municipale de septembre 2015, l’ex maire et son équipe concernée par l’aménagement du terrain du Clos d’Ambert  n’ont eu de cesse que d’aggraver les impacts négatifs et d’empirer le projet d’aménagement. Heureusement, à chaque fois, l’ADCA était là pour défendre les intérêts des habitants du quartier du Marnois – Clos d’Ambert et ses environs et s’est battue en faisant un recours gracieux, puis contentieux contre le PLU et ses modifications. Plusieurs exemples d’informations trompeuses sont parus dans Noisy mag comme la diminution de la hauteur des immeubles en face des rues pavillonnaires (rues de la Justice, de Reims et Jules Ferry) à trois étages au lieu de quatre. On a également pu lire des informations mensongères sur la hauteur des immeubles à l’intérieur de la ZAC de 18m au lieu de 23m en réalité (selon le PLU ou ses modifications) avec la création d’une nouvelle sous-zone UBca.

 

La vérité est que l’ex maire a délivré des permis de construire avant qu’il quitte définitivement la mairie. Ces permis concernaient des immeubles de 6 étages (rue de Reims) et de 6 niveaux (rues de la Justice et de Malnoue).

 

Bien entendu, l’ADCA a rédigé des courriers simples et des courriers recommandés avec AR pour obtenir un rendez-vous avec l’ex maire afin de lui expliquer le point de vue des habitants du quartier du Marnois – Clos d’Ambert et de faire des propositions d’amélioration du projet. Malheureusement, nous n’avons jamais eu de réponses à nos courriers, ni de la part de l’ex maire, ni de l'adjoint au maire chargé de l’urbanisme. Cette équipe municipale a toujours ignoré l’existence de l’ADCA, sauf lorsqu’elle se retrouvait au tribunal. Elle a également ignoré les milliers d’habitants du Marnois - Clos d’Ambert et ses environs qui ont manifesté leur désaccord au projet catastrophique de l’ex maire à travers de nombreuses lettres pétitions lors de toutes les enquêtes publiques relatives au PLU et ses modifications.

 

En septembre 2015, les noiséens ont choisi de changer l’équipe municipale. Depuis ce jour, la nouvelle équipe municipale, présidée par madame le Maire (Brigitte Marsigny), a pris contact avec l’ADCA pour bâtir un nouveau projet d’aménagement avec une nouvelle vision pour le quartier du Marnois - Clos d’Ambert.

 

Entre novembre 2015 et juin 2016, la nouvelle municipalité a organisé cinq réunions présidées par madame le Maire et l’ensemble de son équipe concernée par le projet d’aménagement du Clos d’Ambert avec l’équipe de l’ADCA. Dès le départ, les observations et l’avis des habitants du Marnois - Clos d’Ambert ont été pris en compte pour étudier de quelle manière ils pouvaient être intégrés au nouveau projet.

 

En avril dernier, madame le Maire nous a présenté un nouveau projet d’aménagement, qui prenait en compte la grande majorité des observations et de l’avis des habitants du Marnois - Clos d’Ambert. Nous vous indiquons ci-dessous les principaux éléments :

 

-         Diminution de la densité jusqu’à environ 800 logements au lieu 1200 initialement, qui avaient été augmentés à 1480 logements avant le départ de l’ex maire ;

 

-         Diminution de la hauteur des immeubles en face des rues de Reims, de Malnoue et de la Justice jusqu’à 3 étages en face des pavillons et 4 étages en retrait, au lieu de six étages dans la rue de Reims et de R+4+C   juste en face des pavillons dans la rue de la Justice à partir de l’angle des rues de Reims et de la Justice et jusqu’à la rue des alliés ;

 

-         Construction de pavillons en face des pavillons existants dans la rue de la Justice à partir de la rue des alliés jusqu’à la rue Jules Ferry, mais aussi à l’intérieur de ZAC, une résidence pour les personnes âgées ;

 

-         Retrait plus important des constructions par rapport aux rues pavillonnaires autour la ZAC et mise en place de jardins privatifs pour les immeubles situés en face des pavillons afin d’augmenter davantage le retrait ;

 

-         Construction d’immeubles de 3 étages et 4 étages + comble dans la rue de Malnoue et à l’intérieur de la ZAC ;

 

-         Construction d’une école maternelle, d’une crèche de grande capacité et d’une salle polyvalente devant un jardin public à l’intérieur de la ZAC et desservies par une allée piétonne dans les rues de Malnoue et de la  Justice ;

 

-         Implantation de commerces de proximité tels qu’une supérette, qu’une boulangerie, qu’une pharmacie et qu’un cabinet médical côté rue de Malnoue.

 

Vous avez pu lire les grandes lignes du nouveau projet d’aménagement du terrain du Clos d’Ambert, qui sont issues des cinq réunions que l’ADCA et madame le Maire, accompagnée de son équipe concernée par ce projet, ont eu au cours des derniers mois. Ces réunions ont permis de grandes avancées sur ce projet, qui était resté bloqué depuis huit ans. A l’occasion d’une réunion qui s’est déroulée le vendredi 27 mai 2016, l’ADCA a validé, collégialement et avec la consultation de son avocat, les grandes lignes du nouveau projet d’aménagement.

 

Ces grandes avancées ont pu avoir lieu grâce aux efforts fournis par madame le Maire, qui a négocié avec toutes les entreprises qui avaient déjà obtenues des permis de construire délivrés par l’ex maire avant de quitter définitivement la mairie, et qui permettaient la construction d’immeubles de hauteur très importante dans les rues de la Justice, de Reims et de Malnoue. Ces efforts ont été concluants puisqu’ils ont permis la diminution de la hauteur des constructions d’au moins deux étages en face des pavillons existants, ainsi qu’un retrait plus important des constructions par rapport aux rues situées en face. Ce fut une négociation difficile à mener car les promoteurs détenaient déjà les permis de construire, toutefois contestés par l’ADCA par le biais de recours gracieux, puis contentieux. Afin de permettre l’aboutissement de toutes ces négociations, l’ADCA, en concertation avec son avocat, a retiré l’ensemble de ses recours auprès des tribunaux. Ainsi, des permis modificatifs, comprenant une baisse du nombre d’étages, ont été déposés par la suite.

 

Dans le cadre de nos échanges avec la nouvelle municipalité, nous avons également compris que la rue de Malnoue allait à nouveau devenir à sens unique et l’avenue du Général de Gaulle à double sens. C’est un des souhaits exprimés par l’ADCA depuis 2013, ainsi que celui de nombreux habitants du quartier, suite aux travaux provisoires décidés et menés par l’ancienne municipalité, qui sont devenus définitifs depuis lors.

 

L’ADCA a sollicité auprès de madame le Maire l’organisation d’une réunion publique pour présenter le nouveau projet d’aménagement aux noiséens afin de pouvoir recueillir les éventuelles autres remarques et l’avis des noiséens, en particulier les habitants du Marnois - Clos d’Ambert et ses environs. Madame le Maire a accepté d’organiser cette réunion publique en septembre 2016 selon son agenda et l’avancement du projet.

 

Pour visualiser les changements, cliquer les liens pour voir le projet avant et après.

 

L’ADCA a remercié madame le Maire et son équipe pour tous les efforts exceptionnels fournis pour la prise en compte des avis et remarques des habitants du Marnois - Clos d’Ambert et de leur Association. Ceci a permis l’élaboration d’un nouveau projet d’aménagement du terrain du Clos d’Ambert.

 

L’ADCA félicite madame le Maire pour l’instauration d’une véritable démocratie participative à Noisy-le-Grand, une grande première pour notre commune. Cela a permis de débloquer en moins de 6 moins, un projet d’aménagement qui était bloqué depuis 2008.

 

Merci madame le Maire pour cette belle avancée !

 

 

 

Juillet 2016

 

 


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion